Accueil 

 

 

 

 

 

 

Daniela Schlagenhauf naît en Suisse. A dix-neuf ans, fascinée par le travail de Jean Linard, en particulier par des bols déformés et colorés par la cuisson au four à bois, elle décide de se former au travail de la terre en France et passe deux ans dans les ateliers de Claude Champy, Jean Linard et Claire Berger. Après ces stages, elle s'installe dans les monts du Cantal, à Sainte-Eulalie, où elle crée son propre chemin de terre, nourri d'une connivence avec la nature et d'un vif intérêt pour la littérature, l'écriture et les écritures anciennes. Depuis les années 1980, son travail est en constante évolution. Elle se réapproprie des techniques ancestrales (émaux, engobes, etc.) et en développe de nouvelles (mélanges de terres, porcelaine-papier). Elle utilise une grande variété de terres, et depuis cinq ans, essentiellement la porcelaine. Reconnue pour son travail artistique tel que bas-reliefs, vases-carrés, stèles et coussins, depuis 2009, elle poursuit parallèlement une démarche qui dépasse la beauté de l'œuvre pour s'inscrire dans un cheminement conceptuel. Dans cette série d'installations nommée « Résonances », les pièces sont semblables à des éléments rythmiques selon la dynamique de la musique minimaliste et répétitive de Steve Reich ou Philip Glass, ou encore des chorégraphies de Anne Teresa de Keersmaeker.

Daniela Schlagenhauf grew up in Switzerland. At the age of nineteen she was struck by the work of French Ceramist Jean Linard. She decided to learn pottery art in France, and spent two years at Claude Champy, Jean Linard and Claire Berger’s workshops. After these master classes, she settled in the mountains of Cantal in Sainte-Eulalie, where she developed her own artistic style, instilling in the matter inspirations from both Earth and Scripts. Since the early 80’s, she kept reshaping the expression of her art, by constantly moving on skills and techniques, using classic ones in a original ways (enamels, engobes, etc.) and developing new ones (clay assemblage, paper clay). She used a variety of clay types, and since five years mostly porcelain. She has been widely renowned for her abstract creations of slab-built bas-reliefs. Since 2009, she has developed a conceptual approach that goes beyond the piece of art beauty, with the Resonance series. In this series, the pieces are thought as rhythmics and dynamics of the minimal music framework of Steve Reich or Philip Glass, or the contemporary dance choreography of Anne Teresa de Keersmaeker.

 

 
 

Réalisation : Aloe Schlagenhauf
Tous droits réservés 2008-2014 - dernière mise à jour : février 2014

Photographies Pierre SOISSONS
Toute reproduction, par quelque procédé que ce soit, des oeuvres contenues dans ce présent site, et qui est la propriété de l'artiste, est strictement interdite. Pour toutes divulgation, veuillez consulter l'artiste.